post parfait

Rédigez le post parfait pour maximiser vos taux de conversion sur les réseaux sociaux

En France, 60% des internautes utilisent les réseaux sociaux et nous y passons près d’1h30 / jour. Nous sommes perpétuellement connectés et accédons au web depuis de nombreux devices (desktop, mobile, tablette) avec une importante proportion de connexion aux réseaux sociaux depuis nos smartphones. Autant dire que nous sommes accros (principalement) à Facebook, Instagram, Linkedin et/ou Twitter.

Chaque jour, des milliers de messages sont publiés sur les réseaux. Alors comment identifier les bonnes informations des fake news ? Qu’est-ce qui rend une publication plus pertinente plutôt qu’une autre ? Comment les entreprises peuvent-elles sortir du lot ? Et finalement, comment les marques qui réussissent sur les réseaux sociaux arrivent-elles à capter nos brefs instants d’attention ?

Prenez la parole autour de trois thématiques

Publiez des contenus qualitatifs pour intéresser votre communauté. Prenez la parole autour de trois thématiques pour entretenir la relation sur le long terme sans être redondant ni (auto)centré sur un sujet unique.

  • 1/3 d’infos marché : environnement légal, nouvelles tendances et usages…
  • 1/3 de contenus client : segmenté selon les métiers et personas qui composent votre audience
  • 1/3 d’actu de votre activité : nouvelles offres produits et/ou services, certifications obtenues, invitations à vos évènements, démos et témoignages…

Une fois que vous avez défini ces trois axes de prises de parole, vous pourrez utiliser des outils de curation de contenus pour organiser votre veille d’infos. Connectez-vous, par exemple, à Feedly pour classer les flux des différentes sources que vous aurez identifiées et créez des Google Alert pour ne rien manquer de ce qui se dit sur votre marché, vos clients, vos concurrents et suivre votre e-Reputation.

Rédigez le post parfait

Maintenant que vous avez engrangé suffisamment d’information, vous allez pouvoir la partager avec votre communauté en publiant des posts parfaits ayant les caractéristiques suivantes :

  • Citez vos sources. Utilisez le @ suivi du nom du média, de l’entreprise, de la personne étant à l’origine de l’info que vous êtes sur le point de (re)partager. En identifiant votre source, elle sera automatiquement notifiée d’avoir été citée dans votre post. Ce type de citations favorise les interactions et facilite le repartage sur les réseaux. Vous pouvez également mentionner des personnes qui pourraient être intéressées par votre post pour les engager à réagir.
  • Renseignez le lien. Au besoin, utilisez un raccourcisseur d’URL (Tinyurl ou Bitly par exemple) pour offrir plus de clarté à vos contenus.
  • Ajoutez des #. Accolez le bon mot clef à ce symbole pour permettre aux socionautes d’identifier la thématique de votre post. Vous pouvez également vous abonner à une liste de sujets en les requêtant dans les moteurs de recherche de la plupart des réseaux sociaux.
  • Donnez votre opinion. Vos lecteurs auraient peut-être déjà lu l’info mais ne connaissent certainement pas votre point de vue ; et c’est bien cela qui fera la différence.
  • Soignez les illustrations. Prêtez attention aux visuels pour illustrer votre post. En général les plateformes récupèrent l’image du post initial issu de l’URL que vous vous apprêtez à partager, mais vous pouvez également la modifier.
  • Répondez aux commentaires. Remerciez les internautes ayant interagi avec votre publication et répondez leur en proposant un complément d’information ou tout simplement en activant l’une des icônes proposées.

Le content marketing ne se limite pas seulement au texte

Le content marketing est une affaire de contenus, de tout type de contenus, et pas uniquement de texte. L’environnement web est interactif, dynamique, il permet d’ajouter des images, des sons, des animations à vos publications.

  • Visuels : photos, infographies, graphiques, schémas…
  • Vidéos : .gif animés, courtes et longues vidéos de démos logicielles, interviews d’experts, témoignages clients, animations…
  • Audio : podcast, musique…
Monoprix maitrise parfaitement les codes du marketing viral
en jouant sur l’humour pour promouvoir ses produits
Video sur YouTube

Soyez réactif, actif et pro-actif

En créant une récurrence dans vos publications, vous instaurez un rendez-vous régulier avec votre audience. Selon les plateformes, les pics d’audience diffèrent. Plusieurs études éditent leurs palmarès des meilleurs moments pour publier ses contenus sur les réseaux sociaux comme le propose, entre autres, Webmarketing & Co :

  • Linkedin : du mardi au jeudi entre 7h-8h, 12h-13h et 17h-18h ; et principalement les mardis entre 10h et 11h
  • Twitter : le mercredi 17h-18h ; du lundi au vendredi en B2B et le week end en B2C
  • Facebook : en fin de semaine et les week end entre 13h et 16h

Pour ma part, je considère que nous sommes perpétuellement reliés à Internet et que les nombreuses notifications nous invitent à re-connecter sur les réseaux sociaux. Ainsi, pour créer un engagement auprès de ma communauté, je consacre trois temps distincts pour rythmer mes actions sur les réseaux :

  • 1h par jour pour être réactif : faire de la veille, interagir avec ma communauté (like, partage) et inviter / accepter des contacts
  • 3j par semaine pour être actif : entre 2 et 4 publications par jour, deux-trois fois par semaine
  • 2j par mois pour être proactif : analyser la performance (taux d’engagement et d’interactions) en vue de l’optimiser

J’utilise également et régulièrement les messages privés de façon directe et personnalisée pour inviter les membres de mon réseau à s’abonner à ma newsletter ou à engager une réflexion autour d’une thématique commune. Parfois aussi je m’adresse à l’ensemble de ma communauté (une à deux fois par an grand maximum) pour les inviter à un évènement au travers d’un e-mailing B2B avec l’ensemble des précautions requises pour respecter la RGPD.

Quelle que soit la plateforme choisie, l’objectif sera de maximiser l’engagement de sa communauté. Dans un contexte professionnel, garantissez aux socionautes votre valeur ajoutée au travers d’un témoignage, d’une démo, d’une information exclusive. Dans un contexte non-professionnel, jouez sur les émotions : la surprise, le jeu, la curiosité.

Pour maintenir l’engagement de vos communautés sur vos réseaux sociaux, identifiez les sujets qui génèrent le plus d’interactions et envisagez des axes d’optimisation pour votre stratégie éditoriale. Les outils natifs des différents réseaux quantifient plusieurs informations comme les partages, les “likes” ou encore le nombre de commentaires. Vous pouvez également vous référer aux outils de gestion des réseaux sociaux tels que Hootsuite, Buffer, Socialymap ou encore Agorapulse pour programmer vos publications et évaluer leurs performances.

Mais quelque soit l’outil numérique que vous utiliserez, répondez personnellement aux membres de votre communauté et soyez naturel. En somme restez “humain” dans cet univers numérique.

Partagez l'info !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *