Quatre étapes pour mettre en ligne son site web

Quatre étapes pour mettre en ligne son site web

Mettre en ligne son site web est une démarche ayant pour objectif de promouvoir son activité (ou sa marque), d’attirer des prospects et éventuellement de vendre ses produits (dans le cas d’un site e-Commerce). 

Mettre en ligne son site web est la dernière étape du déploiement d’une stratégie de croissance pérenne. Désormais la majorité des recherches d’informations démarre par une requête sur les moteurs ; et sur Google en priorité. Un site web est comme une carte de visite qui serait distribuée auprès d’une large audience ; c’est un immense panneau d’affichage promotionnel visible 24h/24 et 7j/7.

Le site web : une carte de visite digitale

La  transformation digitale des PME est moins amorcée en France que dans les autres pays européens. En France, 2 PME sur 3 ont un site internet alors que dans le reste de l’UE la moyenne se situe aux alentours de 3 PME sur 4. Seule 1 PME française sur 8 reçoit des commandes en ligne.

Avoir un site Internet est un puissant levier pour favoriser sa présence en ligne. Les marques redoublent d’efforts pour sortir du lot et apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Une fois l’internaute redirigé sur son site, l’objectif est de le capter et de répondre à ses attentes par un site clair, complet et actualisé.

jens-kreuter-58481 Quatre étapes pour mettre en ligne son site web

Une démarche en quatre étapes

1. Définir son audience. Cette première étape vise à identifier sa cible, recenser les besoins de ses clients en vue d’organiser et de publier les bons contenus sur son site web.

2. Créer son site. Les CMS libres (WordPress, Drupal…) proposent des solutions gratuites avec des modèles de pages prêtes-à-l’emploi pour créer facilement un site web. Les CMS propriétaires (Sharepoint…) permettent de développer des fonctionnalités spécifiques plus poussées qui nécessitent d’être administrées par des professionnels.

3. Héberger son site. Le mise en ligne du site est assurée par son hébergement sur les serveurs de l’entreprise ou sur ceux d’organismes privés (OVH, Gandi…)

4. Choisir un nom de domaine. Pour favoriser le référencement naturel en France, le nom de domaine en .fr est de rigueur. Si la marque a vocation à proposer ses offres à l’international, le .com est plus adapté.

Mettre en ligne son site web et s’assurer de son efficacité 

Pour faciliter la navigation sur son site et accompagner l’internaute dans la compréhension de son activité, plusieurs rubriques sont indispensables : présentation, offres, références clients…

Il est indispensable d’avoir un formulaire de contact, ou tout autre moyen pour l’internaute d’entrer en relation avec vous, accessible à tout moment sur le site : dans le footer, dans la barre de navigation, par des boutons visibles sur les pages….

Un site web doit pouvoir utiliser tous les outils digitaux pour le rendre dynamique : vidéos (démonstrations produits…), téléchargements (livres blancs…), photos, liens de redirection, boutons de partage vers les réseaux sociaux…

Même si les CMS libres permettent de créer facilement des sites parfaitement fonctionnels, les agences web assurent des développements professionnels et une maintenance indispensable pour la fiabilité, compatibilité et sécurité des données.

2 commentaires sur “Quatre étapes pour mettre en ligne son site web”

  1. Bonjour,

    Merci pour votre article. Que conseillez-vous comme hébergeur web ? Ovh semble être très gros du coup j’ai peur du temps de réponse du support. La j’ai trouvé microheb et hosteur, vous connaissez?

  2. Bonjour Alex,

    Merci pour votre commentaire.
    Le choix de l’hébergeur peut s’orienter selon sa fiabilité, notoriété et services proposés : nom de domaines, e-mails pro, SSL, cloud, Https etc.
    Microheb et Hosteur semblent être de nouveaux acteurs sur ce secteur dont le premier se différencie par son approche éco-responsable alors que le second mise plutôt sur les prix.
    Pour ma part, j’ai choisi OVH car ils proposent une solution clef-en-main avec WordPress et que leur support technique a toujours su m’expliquer simplement les démarches à suivre. Avec un délai d’attente finalement dans la moyenne marché.

    Si d’autres lecteurs ont opté pour d’autres hébergeurs qu’ils n’hésitent pas à proposer leurs conseils dans ce fil de commentaires.

    Philippe

Et vous qu'en pensez-vous ? Engagez la discussion :

Sur le même thème

Auteur


Philippe Gastaud
Digital Entrepreneur
philippe@e-strategic.fr
0660654990

Suivons-nous sur Facebook

Suivons-nous sur Twitter

Recevez votre e-News

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle pour suivre l'actualité marketing, digital et transformation numérique des entreprises

Parcourez les catégories d’articles du blog

CONTACTEZ-NOUS